Poursuite ce vendredi 18 décembre 2020 au terrain de football du Collège Sainte Anne à Mbobero de la deuxième audience foraine du procès qui oppose le Ministère public et parties civiles au prévenu Sergent Bwira MALIRA dans l’affaire inscrite sous RP 1715/020.

Au cours de cette audience, le Tribunal Militaire Garnison de Bukavu a procédé à la vérification de la présence des différents témoins attendus pour leurs dépositions.

Certains ont répondu présents, d’autres ont brillé par leurs absences, notamment le Commandant de l’unité de la Garde républicaine basée à Hongo et le capitaine Commandant de la compagnie d’intervention rapide basée à Nyamunyunyi qui avait détaché la dizaine des militaires, dont le sergent Bwira de leurs postes d’attache à la concession dite de M. Kabila.

Avant de poursuivre avec l’instruction de la cause, le tribunal a accordé la parole au collectif des parties civiles pour présenter et motiver leur demande à citation à civilement responsable d’un tiers.

En effet, ne s’étant pas retrouvé de son propre vouloir à Hongo et qu’il faille permettre à la justice de rendre équitablement la justice non seulement pour le seul simple soldat, mais également pour les commanditaires et autres impliqués de loin ou de près, les parties civiles, via leurs conseils, ont sollicité du tribunal la citation pour civilement responsable du propriétaire de la concession querellée de Hongo.

Ainsi pour assoir leur argumentaire, toutes les preuves identifiant le propriétaire de la concession à problème ont été, séance tenante, régulièrement déposées, auprès du Tribunal.

Il s’agit notamment de l’acte de vente et des certificats établis au nom de Monsieur Joseph Kabila Kabange.

En vertu de toutes ces preuves et de l’argumentaire, les parties civiles ont exprimé leur doléance de voir Monsieur Joseph Kabila Kabange être cité et comparaître solidairement avec l’État congolais comme civilement responsables.

Face à cette demande et par souci de mieux étudier et analyser la demande des parties civiles à faire comparaître l’ancien Président de la RDC, propriétaire de la concession qui emploi des militaires, le Tribunal Militaire Garnison de Bukavu a pris la demande en délibéré pour se prononcer lors de l’audience publique du mercredi 23/12/2020 au siège de la Cour Militaire du Sud-Kivu à Bukavu avant de poursuivre avec l’instruction de la cause jusqu’au jugement sur place à Mbobero.

Pour rappel, le dimanche 06 décembre 2020 dernier, un homme a été fusillé par un militaire à Mbobero. La mort est intervenue sur place. Au lendemain de cette fusillade, des habitants de cette contrée sont descendus dans la rue pour exiger que la justice s’occupe du militaire qui avait commis ce forfait.

Rédaction

Newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir des actualités récentes. Restons informés !

Labeur.info est un média en ligne spécialisé dans la publication en temps réel, des informations vraies, vérifiées et vérifiables de la RDC en particulier et de l’international en général. Il se démarque par son caractère impartial et par la diversité des informations qu’il traite.

NOS ADRESSES

Copyright © 2020 Labeur Info – Informer, Former et Divertir | Designed by Tech7